Vous êtes ici

projet etudiant
-A +A

« Capturer le 13e »

Dans le cadre de leur cours intitulé « Conduite de projet », quatre étudiantes - Pauline, Jisun, Alice et Alma - en master 2 de Sociologie-anthropologie, spécialité Politiques culturelles, ont décidé d’organiser un concours photo sur le 13e arrondissement de Paris.

Encadrées par Danielle Bellini, directrice de projets culturels, docteure en sociologie et maître de conférences en politiques culturelles à Paris Diderot, elles souhaitent mettre en lumière ce quartier atypique et les photographes amateurs, mais surtout transformer un centre d’intérêt commun en objet d’étude.
 

Mettre en place un projet d’étude autour d’une passion commune

C’était le challenge de ces quatre étudiantes. Comme Alice l’explique : « Nous devions choisir la discipline artistique qui nous intéressait et créer un projet à partir de cela ». Passionnées par la photographie, elles ont décidé de créer ce concours et de travailler sur sa diffusion. « L’idée de départ était de créer un projet assez dynamique. On s’est donc mis d’accord pour organiser un concours sur les réseaux sociaux pour ensuite finaliser avec la mise en place d’une exposition » raconte Alma. Un travail enrichissant pour ces étudiantes qui sont amenées à développer des compétences dans le domaine de la communication. Pour Pauline la difficulté d’un tel projet tient à la gestion des réseaux sociaux : « il faut être constamment connecté et répondre aux participants. Nous avons dû nous organiser pour être efficace et publier de manière instantanée toutes les photographies que l’on recevait sur les différents réseaux ».

 

Mettre en valeur un quartier atypique

Le choix de mettre en scène le 13e arrondissement de Paris est simple : « nous l’avons choisi car c’est là que se situe l’université mais c’est aussi parce-que cet endroit présente une grande diversité culturelle et c’est ce que nous voulons mettre en valeur au travers de notre exposition » affirme Alma. D’après Alice, « c’est un quartier à la fois moderne et ancien, que ce soit d’un point de vue architectural ou artistique ». Certes, le 13e est connu pour être l'arrondissement du quartier asiatique de Paris (l'un des plus grands d'Europe), mais il fait également parler de lui pour ses quartiers traditionnels comme la Butte-aux-Cailles et les Gobelins, aussi généreux en restaurants et en bars qu'en salles de spectacles. Ce sont d’ailleurs les endroits que préfèrent Alice et Jisun. Cette dernière est émerveillée devant l’impressionnante Bibliothèque Nationale de France : « c’est le lieu que je préfère ».

 

Mettre en lumière des photographes amateurs  

« Nous souhaitons donner l’opportunité d’être exposé à des passionnés de photos qui n’auront peut-être jamais l’occasion de l’être ». De l'avis d'Alice, « l’expérience de Jisun sera précieuse lors de la mise en place de l’exposition ». En effet, l’étudiante coréenne a déjà obtenu un master en médiation culturelle dans son pays d’origine et a travaillé dans le musée d’art contemporain de Séoul. Ainsi, ses camarades comptent sur elle pour apporter un regard plus professionnel sur leur travail.
 

Vous souhaitez participer au concours ?

Envoyez vos photos sur facebook, instagram ou par mail. Les conditions de participation sont simples : prendre une photo d’un endroit du 13e arrondissement de Paris, lui donner un titre et lui attribuer un des deux thèmes choisis (architecture et environnement ou vie quotidienne et diversité culturelle). Maintenant à vous de jouer !

 

Informations importantes :

Fin du concours le 18 février 2018

Exposition au centre Goscinny du 19 mars au 31 mars 2018

Vernissage au centre Goscinny le 23 mars 2018

Master Sociologie et anthropologie : politique, culture, migrations

Plusieurs motifs sont à l’origine de la conjonction de la sociologie et de l’anthropologie dans l’intitulé de la mention : la première procède de la proximité de ces disciplines et de la tendance actuelle des pratiques de recherches qui en...

Spécialité Politiques culturelles

L’objectif de la spécialité " Politiques culturelles " est de former des professionnels, détenteurs d’une solide culture permettant de mieux fonder un dialogue avec une grande diversité de partenaires (hauts fonctionnaires, hommes...