Etudes et handicap
-A +A

L'Handiccessibilité aux études supérieures

Dans le cadre de leur cours intitulé « Épistémologie, histoire de la géographie et projet transversal », Clara, Boby et Julien, étudiants en troisième année de licence Géographie et aménagement du territoire à Paris Diderot, donnent la parole aux étudiants en situation de handicap (cognitif, moteur, auditif, visuel...).

Accessibilité des lieux d’études, adaptation des infrastructures, accompagnement des équipes pédagogiques : un questionnaire en ligne a été mis en place afin d’évaluer le bon déroulement de la vie étudiante de ces jeunes en situation de handicap.


La question de l’égalité d’accès à l’éducation

Encadrés par Emilie Lavie, maître de conférences en géographie à Paris Diderot, Clara, Boby et Julien élaborent leur projet d'étude : « L’idée principale de ce projet est de vérifier si les infrastructures existantes (transports en commun, ascenseurs, portes automatiques…) favorisent l’égalité d’accès à l’éducation dans les universités parisiennes. Sous la forme d'un questionnaire en ligne diffusé sur les réseaux sociaux, nous avons recueilli quelques témoignages de jeunes en situation de handicap. »  Les réponses obtenues feront l’objet d’un traitement de données statistiques qui sera formalisé sous la forme de diagrammes et présenté sur un poster scientifique : « Pensé pour un public de futurs étudiants en situation de handicap, ce poster devra permettre de comparer les infrastructures, les dispositifs d’accompagnement mis en place au sein des établissements .»


Paris Diderot, une université "handi-accueillante" 

Le Relais handicap de Paris Diderot met en œuvre certains aménagements permettant aux étudiants en situation de handicap de suivre leurs études et de participer à la vie étudiante dans les meilleures conditions. Pour Clara, Boby et Julien l’université est capable d’aller encore plus loin : « Notre étude montre que Paris Diderot est une université handi-accueillante dans la mesure où elle dispose d'un grand nombre d'équipements tels que des ascenseurs, des portes automatiques et les services offerts par le relais handicap sont un véritable atout. Mais il existe toujours une marge de progrès possible et Paris Diderot doit continuer sur sa lancée en élargissant le spectre de l’accessibilité à toutes les formes de handicap. »