Vous êtes ici

-A +A

Les dispositifs en place

L'université Paris Diderot met en œuvre des mécanismes de solidarité pour soutenir les étudiants.

Quand les étudiants de Paris Diderot s’acquittent de la CVEC à la rentrée, 12€ par étudiant au minimum sont utilisés pour aider à la fois ceux qui effectuent une mobilité internationale, les initiatives étudiantes mais aussi pour soutenir les étudiants non bénéficiaires des aides du CROUS qui traversent des moments difficiles. Une enveloppe globale d’environ 350 000 euros par an est ainsi gérée par une commission composée d'élus étudiants, de responsables associatifs, de représentants de l'université et de personnalités extérieures.. Elle se réunit trois à quatre fois par an pour examiner les projets et se prononce en formation restreinte sur les dossiers d'aides sociales instruits par les assistants sociaux. La confidentialité est précieusement respectée. Les étudiants « précaires » peuvent aussi se tourner vers le CROUS. Les assistants sociaux les accueillent directement sur le campus de Paris Diderot et les aiguillent dans leurs démarches. Lovely Jameau et Loys Remoué les reçoivent au rez-de-chaussée de la Halle aux farines et sollicitent pour eux des aides ponctuelles d’urgence du CROUS et les bourses attribuées sur critères sociaux.
 

Des aménagements pour les étudiants en situation de handicap

L’université est également investie auprès des étudiants en situation de handicap à travers l'action du Relais handicap, un service de l’université comprenant six personnes, dont les bureaux se situent au rez-de-chaussée de la Halle aux farines. « Notre université a été précurseur dans ce domaine, le service existe depuis le milieu des années 80 bien avant l’obligation de la loi de 2005 », souligne Emilie Cohen, responsable du Relais handicap. Cette structure dédiée à l’accueil et à l’accompagnement des étudiants handicapés met en place les aménagements nécessaires pour compenser leurs difficultés. « Nous recrutons chaque année des étudiants tuteurs pour prendre des notes en cours ou pour être secrétaire d’examen », explique t-elle. Plus de 70 étudiants se portent volontaires, chaque année, pour accompagner des camarades en situation de handicap. Les aménagements d’étude peuvent également prendre la forme d’un allègement de l’emploi du temps ou d'un tiers temps supplémentaire pour les épreuves d’examen. L'année dernière, 352 étudiants en situation de handicap ont été accompagnés par le relais. Plus de 300 sont déjà inscrits pour cette année.

 

L'accueil d'étudiants réfugiés

Depuis la rentrée 2016, l’université donne accès, en les exonérant des droits d’inscription, à des étudiants ayant le statut de réfugiés ou de demandeurs d’asile à la formation "Français langue étrangère - FLE" et au diplôme d’accès aux études universitaires. Cette année, ces étudiants originaires du Pakistan, d’Afghanistan, du Congo, de Syrie, du Mali, de Somalie, du Liban, de Tchétchénie... sont intégrés aux formations et suivent les mêmes cours que leurs camarades français.
Ce dispositif complète le travail mené par l’association « Etudiants exilés Paris Diderot » qui propose des cours de langue française à des étudiants migrants depuis deux ans et demi. Portée au départ par des enseignants-chercheurs et des professeurs agrégés de l’université, cette association engage maintenant des étudiants soucieux d’accueillir des camarades issus de pays frappés par les conflits. Les deux cours hebdomadaires sont assurés par trois étudiantes de FLE et des ateliers de conversation sont proposés aux étudiants par les membres de l’association. Cette action est amenée à se pérenniser au vu de l’afflux croissant de migrants, le plus souvent diplômés qui expriment le besoin de réorientation et/ou d'une remise à niveau, notamment en français.

Accompagnement et handicap

En concertation avec les équipes pédagogiques, le Service Inter Universitaire de Médecine Préventive et de Promotion de la Santé (SIUMPPS), et l’étudiant, le Relais handicap définit les aménagements nécessaires au bon déroulement de vos études....

Service social

Présents sur le campus, les assistants sociaux du CROUS peuvent vous aider à surmonter les moments difficiles. Ils vous informent sur l'accès aux droits ( Bourse, logement, aides sociales … ). Ils vous guident dans vos démarches (aides financières...